jeudi 25 mars 2010

Les curieux effets secondaires des fast-food

La simple évocation des fast-food nous rendrait inconsciemment plus impatients! C'est une étude menée par l' Ecole de Management de Toronto qui a mis en évidence ce curieux effet secondaire.

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs Sanford DeVoe et Chen-Bo Zong ont fait de nombreuses expériences, dont une où ils soumettaient certains cobayes à des images subliminales de logos de chaînes de fast-food, avant de leur faire lire un court texte sur Toronto. Il est apparu que les personnes exposées aux logos de McDonald's, Burger King ou Taco Bell lisaient soudainement plus vite que les autres. De même, au cours d'une autre expérience où elles devaient choisir entre deux options, les personnes exposées aux logos avaient tendance à faire leur choix plus vite et privilégier le court-terme.

Au delà de l'anecdote, qui prête à sourire et permettra sans doute de lancer quelques conversations en soirée ou remplir une sous-partie de disserte de Culture Gé, il me semble que cette étude est d'une grande importante. Il ne s'agit  en aucun cas  de dénoncer les "méfaits" des fast-food (personnellement, je n'ai rien contre eux), mais plutôt de se demander pourquoi nous sommes plus hâtifs.
La logique "fast-food" se serait-elle tant banalisée qu'elle ferait désormais partie de notre sub-conscient? Nous pousserait-elle à effectuer des choix précipités, inconsidérés? Dans ce cas il faudrait s'interroger sur l'influence -et donc la responsabilité- des marques sur nos comportements. Ou serait-ce plutôt, comme le suggère le journaliste scientifique Ed Yong, le symptôme d'une culture -voire d'un culte- de l'immédiateté, dont les chaînes de fast-food ne sont après-tout que des avatars?
Personnellement, je partage ce second angle d'analyse. Et vous?


1 commentaire:

  1. Un CBO ou un Big Mac? Un CBO! Oh oui, vite, un CBO! Avec des frites et de l'Ice Tea! Mais vite, sérieux, qu'est-ce que vous attendez?! Sur place, oui!

    RépondreSupprimer